Le Vertige du virage

Barthélémy Goutet, Jonathan Scialom & Vincent Berhault

40 min / Dès 10 ans / Saison culturelle / Résidence

  • Création 2023
  • Flair bartending
  • Texte

Représentation(s)

    Cette représentation est passée

  • 12 bars en scène
  • vendredi 28 juillet 2023 / 20:00
  • Espace d'accueil : Bar Au Pays de Vannes (34 bis rue de Wattignies)
  • Gartuit

    Cette représentation est passée

  • 12 bars en scène
  • samedi 29 juillet 2023 / 16:00
  • Espace d'accueil : Bar Les Héritiers (ex Au bon coin) (40 rue Claude Decaen)
  • Gratuit

Dans le cadre de la « cuvée d’été » de Tournée Générale, qui se tient du 27 au 30 juillet.

Le festival Tournée Générale, au cœur du projet de l’association 12 Bars en Scène, naît de la rencontre entre deux désirs. Celui de professionnels du spectacle vivant, parmi lesquels des artistes aux démarches singulières, qui cherchent à déployer leurs gestes hors des institutions.

Duo pour un barman et un comédien

Un barman s’active derrière le comptoir pendant que s’installe, à ses côtés, un intervenant, semblable à un animateur compétent d’un café philo où l’on s’apprête à refaire le monde. Il entame maladroitement une sorte de conférence ou plutôt un partage des fruits de sa recherche autour de l’alcool.

Pendant ce temps le barman sert des cocktails à une cadence soutenue répondant aux commandes des sociétaires et va progressivement se mêler au discours de notre animateur. Tout en manipulant avec dextérité les shakers et les bouteilles, il transforme son comptoir en borne d’accueil incongrue d’une bibliothèque universitaire et fait véritablement le « show ».

Boire ou ne pas boire pour mieux comprendre ce qui se joue dans la scène de l’ivresse ?
Est-ce une tension inévitable pour aborder de manière profonde le thème de l’alcool ?

Barthélémy Goutet – Comédien

Il découvre le théâtre en 1990 au Théâtre du Campagnol – devenu depuis La Piscine à Chatenay Malabry. Il participe à la création de spectacles souvent construits à partir d’improvisations. Il développe un travail fortement axé sur le corps, le mouvement, la danse parfois, le clown aussi (Pièce d’amour, création collective, Le grand ménage, mise en scène Marie Noelle Peters, Les petites fuites, création collective, mise en scène Emmanuel Audibert).
Parallèlement, il suit diverses formations (stages, ateliers) sur le travail du masque et du clown. En 1994, il croise la compagnie Jolie Môme et joue trois spectacles avec elle. De 1996 à 1998, il travaille dans les bars au chapeau avec Patrick Gratien Marin (metteur en scène) en duo (Tout contre) puis en solo (Rouge coeur). « Cette expérience m’épuise et me met en danger », dit-il.

Suite à une invitation d’Emmanuel Audibert, il participe à ka création du Cirque 360 avec la Cie 36 du Mois au sein duquel ils explorent le théâtre sous chapiteau et l’univers du cabaret. En 2007, il imagine le « camping théâtre », une caravane aménagée en mini-théâtre dans laquelle il propose des petites formes souvent adressées aux adultes.

C’est dans ce contexte qu’il écrit et joue en solo L’anteclown dont il met ensuite en scène une version pour le théâtre en salle imaginant également la scénographie et les lumières.
En 2014, il travaille avec la compagnie Mack et les gars, et monte Naissance d’un chef d’oeuvre.
En 2016, il rejoint la compagnie Les Singuliers pour la création collective Entre sur une idée originale de Vincent Berhault.
En 2017, il réalise Pour en finir avec l’anteclown, court métrage.
Là, y’a un trou. Il fait de la boxe.
En 2021, retour chez Mack et les gars avec Nous étions debout et nous le savions pas de Catherine Zambon.
En 2022, de nouveau, Mack et les gars, création collective : Bart & Balt.
Et, reprise de rôle dans K ou le paradoxe de l’arpenteur mise en scène Régis Hebette.
Il est par ailleurs régisseur plateau pour Le plus petit cirque du monde. Et « Du cinoche un peu, de la téloche un peu et quelques pubs ».

Jonathan Scialom – Barman et formateur

Dans le prolongement de ses études supérieures en Gestion Entreprise et Administration à Montpellier, il intègre l’univers de la restauration tout d’abord comme pizzaiolo puis comme responsable de magasin. Son fort attrait pour le monde de la nuit le mène à la European Bartender School à Montreuil où il obtient un diplôme.

C’est là qu’il découvre le Flair (novembre 2020) et qu’il développe ses connaissances. Les bars et les restaurants ne rouvrant malheureusement pas leurs portes pendant plus de 8 mois, il pratique intensivement le Flair et continue de se cultiver dans le domaine de la mixologie et plus généralement celui de l’histoire des boissons et de leur confection. Grâce à sa rencontre avec le directeur des bars d’un grand groupe de restauration et bars de luxe à Paris, il est appelé pour faire partie de l’équipe d’une ouverture d’établissement.

Très vite le Flair le rappelle. Il adopte le statut d’autoentrepreneur afin de travailler dans l’événementiel avec l’équipe de l’école. Laquelle lui propose un poste en tant que formateur pour les nouveaux étudiants. Il se consacre aujourd’hui pleinement à l’école et aux prestations, avec l’ambition de toujours améliorer son niveau. C’est pourquoi il commence ses premières compétitions nationales en 2023.

Vincent Berhault

Auteur, metteur en scène, interprète et directeur de la Maison des Jonglages, Vincent Berhault évolue depuis 25 ans dans l’univers du cirque de création. Il a porté, avec la Cie Les Singuliers, la production et la création de nombreux projets en France et à l’étranger. Jongleur de formation, il a travaillé sur des pièces où corps, objet, musique et texte sont intimement liés. Diplômé en anthropologie et en relations Internationales, il a initié des projets de création transnationaux en particulier avec la Turquie.

En 2017 il a mis en scène la pièce Entre traitant de l’exil et des frontières. Il poursuit de plus une recherche autour des dispositifs art et science et considère ces échanges comme une stimulation pour la créativité dans les arts. Il est d’ailleurs, depuis 2019, artiste associé au laboratoire de l’Iremam (Institut de Recherches et d’Études sur les Mondes Arabes et Musulmans).

En mettant ses diverses compétences au service de la Maison des Jonglages, il travaille au rayonnement et au développement de ce projet unique en Europe et soutient une approche transversale où les jonglages se mêlent à d’autres expressions artistiques ainsi qu’aux sports et aux sciences.

[Distribution]

  • Dramaturgie et mise en scène :
  • Vincent Berhault
  • Avec :
  • Barthélémy Goutet
  • Jonathan Scialom