Paroles et Gestes Libres – parcours d’ateliers artistiques au centre pénitentiaire de Paris La Santé

Action culturelle

  • Action artistique en milieu carcéral

La Maison des Jonglages et le Centre Pénitentiaire de la Santé mettent en place un partenariat pour proposer un parcours d’ateliers autour de l’Art du geste et de l’art de la parole auprès des personnes détenues. Ainsi, Gilles Dodemont, artiste jongleur et Aurélie Ruby, comédienne et metteuse en scène, proposent une série d’ateliers mettant en jeu le corps, des objets et la parole.

[Intervenant·e·s]

Un projet Écriture/Théâtre/Jonglage autour de la notion de « Parole libre », sur les différentes significations et ressentis d’un mot, comment le mot vole, comment il crie, il chuchote, il rebondit, il tape, il écrit des fictions et il induit des sentiments, il se ballade comme une rumeur, comment il peut créer de la terreur, comment il se musèle et il se libère à nouveau, comment il rit, il pleure, il roule, il reste en apesanteur, il pèse gros sur le cœur, comment il parle fort de notre époque et de que nous traversons dans nos vies intimes et politiques.

Ainsi Gilles Dodemont, artiste jongleur et Aurélie Ruby, comédienne et metteuse en scène, proposeront de partir de mots qui viennent en brainstorming quand on parle et ainsi décliner des histoires quotidiennes, les sens, analyser, créer, écrire, prendre conscience, questionner, ce qui se dit, ne se dit pas, s’écrit, se raconte, se jongle, du mot à la balle, de la balle à la bouche, de la bouche au cœur. Écrire, mettre en voix, puis en jeu, en scène, en cirque ces écrits.

> La manipulation d’objet (jonglerie) vise à développer la coordination avec des objets simples comme des balles (parfois rebonds), des sacs plastiques, des chapeaux : On encourage le détournement de l’utilisation des objets par le corps. Il s’agit d’une mise en abyme de son potentiel d’exploit, de sa propre virtuosité grâce au jeu, souvent teintée d’humour. On développe un travail d’improvisations dirigées, et rapidement chaque participant peut explorer des matières qu’il personnalise et construit en vue d’une restitution.

 > Atelier d’écriture, mise en voix et en théâtre : grâce à des jeux simples de phrases qui commencent par les mêmes mots ou propositions, par des jeux sur les sonorités voisines et bien d’autres méthodes (épeler les mots à l’endroit et à l’envers pour découvrir d’autres sons et d’autres sens) les participants peuvent produire des petits textes très personnels. Ces jeux peuvent se faire à l’écrit ou à l’oral puis les textes sont déclamés, chantés et incarnés et donnent lieu à des improvisations qui enrichissent l’écriture.

 

Gilles Dodemont et Aurélie Ruby mettront en scène une restitution en cohérence avec une démarche qui mêle corps, objets, textes et jeu créant ainsi une forme hybride que l’on classe dans les « nouvelles écritures » et surtout en s’appuyant sur les improvisations dirigées dont ils garderont les éléments les plus pertinents pour eux comme pour les participants. Cette restitution publique donnera à voir et à entendre les textes écrits dans l’atelier et les performances gestuelles acquises.


En partenariat avec