©Michel Nicolas

L’Envers de nos décors

Compagnie La Main de l’Homme - Clément Dazin

1h (30 minutes de spectacle + 30 minutes d’échange) / Dès 9 ans / Festival

  • Format long, Salle
  • Balle
  • Texte
  • Frontal
  • Coeur de festival

Représentation(s)

  • Houdremont Centre culturel, La Courneuve
  • samedi 27 avril 2024 / 14:30
  • > Réservez
  • Non Courneuvien·ne :

    Plein tarif : 10€
    Tarif réduit* : 6€

     

    Courneuvien·ne :

    Plein tarif : 6€
    Tarif réduit* : 3€

     

    Pour les professionnel·le·s contactez : infos.maison.jonglages@gmail.com

L’Envers de nos décors rassemble la pratique circassienne et chorégraphique de Clément Dazin et l’écriture de Thomas Scotto. Ensemble ils abordent, avec poésie, le pouvoir du mot qui blesse, celui de l’adulte vers l’enfant. C’est l’histoire d’une rencontre qui ne se fait pas – entre un enfant et son enseignante – et de la raison pour laquelle une phrase peut toucher longtemps cet enfant-là et pas les autres…

Il est question d’aller, coûte que coûte, vers ce qui fait du bien. De faire confiance à tout ce qui n’était pas trop prévu… Peut-on décider très tôt d’être heureux ?

La compagnie La Main de l’Homme  

Clément Dazin conçoit des spectacles de cirque ouverts, prenant leur source dans ses expériences passées entre danse, cirque, jonglage et gymnastique. Inspiré par des thématiques contemporaines, ses spectacles décloisonnent les pratiques, faisant fi des frontières entre le cirque, la danse et le spectacle vivant.

Compagnie au statut associatif régit par la Loi de 1908, La Main de l’Homme a un lien fort avec le jonglage et le cirque en général, mais aussi avec le geste et la danse en particulier. Implantée à Strasbourg, la compagnie mène conjointement depuis sa création en 2016 des activités de création, de diffusion, d’actions artistiques et de transmission. Très active localement, elle présente également ses spectacles dans les grands festivals internationaux, de Rio de Janeiro à Taipei en passant par Paris, Potsdam et Turin. La compagnie est très soutenue depuis ses débuts par La Brèche et le Théâtre d’Elbeuf – Deux Pôles cirque en Normandie – PNAC.

 

Clément Dazin

Clément Dazin est très tôt fasciné par le mouvement et la maîtrise du corps dans l’espace. Il commence la gymnastique avant de se tourner vers le cirque à 16 ans en intégrant la compagnie Point Bar, dans laquelle il découvre le plaisir de la création.

Avant de se professionnaliser dans les Arts du Cirque, Clément prend le temps de travailler pendant 2 ans sur une plateforme téléphonique puis devient apprenti contrôleur de gestion chez Eurocopter. Il est titulaire d’un Master en Management et s’intéresse notamment dans un mémoire de fin d’étude à la dimension psycho affective dans les relations en entreprise. Il intègre ensuite l’école de cirque de Lyon puis le Centre National des Arts du Cirque (CNAC) où il continue d’explorer les liens entre la danse contemporaine, le théâtre gestuel, la danse hip hop et le jonglage pour développer son univers.

Clément Dazin développe l’activité de création de la compagnie autour du jonglage chorégraphique jusqu’en 2017 et s’intéresse depuis à la place du texte et de la parole dans ses spectacles :
– Bruit de couloir, 2013, solo de jonglage chorégraphique
– R2JE, 2014, duo danse/jonglage
– Humanoptère, 2017, pièce de jonglage chorégraphique pour 7 interprètes
– Trajectoires, 2021, solo pour les salles de classe
– Cosmos, 2021, solo théâtre/cirque avec Ashtar Muallem
– Inops, 2021, pièce théâtre/cirque pour 6 interprètes
– L’Envers de nos décors, 2022, jeune public théâtre/cirque avec Thomas Scotto
– A.N.G.S.T, 2023, duo de jonglage et de fil-de-fer avec Lucas Bergandi

Plus d’informations sur la compagnie et ses créations

 

Thomas Scotto

Après de courtes études de lettres à Tours, Thomas Scotto profite de la naissance de sa première fille, en 1995, pour écrire. Activité qu’il poursuit à la naissance de sa seconde fille en 1998. Ses premiers textes sont publiés la même année. Il n’a, par la suite, jamais cessé d’écrire : poésies, albums, nouvelles, romans. En 2006, la revue Griffon lui consacre un numéro entier dans lequel des artistes et écrivains tels que Anne Sylvestre, Philippe Besson, Philippe Barbeau, François Martin, etc. s’expriment à son sujet.

Thomas Scotto est publié par de nombreux éditeurs jeunesse notoires, dont les éditions du Rouergue, les éditions Thierry Magnier, Actes sud junior, ou Sarbacane. Ses ouvrages sont illustrés par plusieurs artistes illustrateurs tels que Benjamin Adam, Régis Lejonc, Éric Battut ou Olivier Tallec ou encore Csil avec qui il signe «Sans ailes» l’histoire d’un petit garçon qui cherche ses étoiles perdues. Il anime régulièrement des ateliers d’écriture, des rencontres en milieu scolaire, en France et à l’étranger (Liban, Maroc), des lectures publiques et des lectures dessinées de ses textes (avec Alfred, Régis Lejonc, etc.), ainsi que des lectures dansées.

Il crée en 2015, avec les écrivains Gilles Abier et Cathy Ytak : L’Atelier du Trio, afin de promouvoir la lecture à voix haute, par des lectures publiques, des expositions. En 2015 également, aux éditions Thierry Magnier, il publie sa première bande dessinée, dessinée par Régis Lejonc, Kodhja. Thomas Scotto avait écrit le texte il y a plus de 10 ans, et il avait alors été refusé par l’éditeur. L’album est né d’un travail de quatre années avec Régis Lejonc6. L’ouvrage reçoit les prix Lucioles BD en 2016 et « Bulles d’Océans » en 2017. Il est également « coup de coeur » 2016 du Centre national de la littérature pour la jeunesse (BnF), pour qui il est « une déambulation qui se révèle être un magnifique adieu à l’enfance », et sélectionné par le site de référence jeunesse Ricochet, site de l’Institut suisse Jeunesse et Médias.

Il est récompensé d’un prix international en 2016, le prix Chen Bochui International Children’s Literature Awards, pour son album Une guerre pour moi (illustré par Barroux), décerné à Shangaï (Chine). En 2018, il crée, avec Laetitia Botella et Pauline Denize, la lecture musicale de la nouvelle Le Noël d’Auggie Wren de Paul Auster, pour le festival Le goût des autres, au Havre.

Plus d’informations sur son travail

[Distribution]

  • Avec et par :
  • Clément Dazin
  • Thomas Scotto
  • Création lumière :
  • Tony Guérin
  • Diffusion :
  • La Magnanerie
  • Victor Leclère
  • Anne Herrmann
  • Sarah Bigot
  • Margot Moroux
  • Hortense Huyghues-Despointes

[Production]

Production : La Main de l’Homme

Coproduction : L’étoile du nord – Scène conventionnée art et création pour la danse et les écritures contemporaines – Paris ; 13e sens, scène & ciné – Pôle culturel, Obernai ; Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie – Cirque-Théâtre d’Elbeuf ; Transversales – Scène conventionnée cirque de Verdun

Accueils en résidence :  Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie – La Brèche, Cherbourg

La Main de l’Homme est conventionnée par La Ville de Strasbourg, la Région Grand Est et le Ministère de la Culture – DRAC Grand Est.

La compagnie reçoit le soutien régulier du Ministère de la Culture – DGCA.

Clément Dazin fait partie du comité d’artistes qui accompagne le TJP CDN Strasbourg-Grand Est, il est artiste associé à Transversales, scène conventionnée cirque de Verdun et à 13e Sens — scène & ciné, Obernai

> Plus d’informations sur le spectacle et la compagnie