Waltz Project

Christopher Patfield / Francesca Mari
en résidence : 2 > 13 jan

 

Waltz project

Le projet est proposé par deux jongleurs de la compagnie "Gandini Juggling" : Christopher Patfield et Francesca Mari. Dans ce spectacle, on reconnait l'emprunte caractéristique de la campagnie, tout en découvrant un nouveau genre que les deux artistes ont su trouver. De l'élégance et du charme d'un spectacle comme "Smashed", où le paysage mythique du rock'n'roll est très prononcé, repoussant les frontières du controversé "Meta" et explorant des façons de décoder les actions sexuelles à travers la jonglerie. 

"Ce que nous avons trouvé intéressant, c'est que dans notre discipline, lorsque nous nous déplaçons dans l'espace, nous pouvons avoir un leader et un disciple, comme dans la danse partenaire. C'est ce que nous voulons explorer davantage. Nous aimons tous les deux la danse et le mouvement, entre le ballet et le contemporain. Notre objectif sera de choisir une danse de partenaire, ici une valse, de faire la jonglerie avec la musique, de rechercher le mouvement et trouver des moyens d'arriver en un moment de culte, une position bizarre, une référence inconfortable et incommode à la relation entre un homme et une femme."

 

La compagnie

Gandini Juggling fête cette année ces 23 ans. Célèbre pour sa manière d'appréhender le jonglage, la compagnie s'est beaucoup inspiré de courant de danse, notamment de Pina Bausch. Elle propose de véritables innovations, explorant non seulement ce que le jonglage est, mais ce que peut-être ce jonglage. En constante évolution, composé d'un groupe de virtuoses de base de jonglages, ils tournent désormais avec plusieurs spectacles (performance et évènement), incluant parfois jusqu'à 20 artistes. 

 

Résidences à la Maison des Jonglages : du 2 jan au 13 jan