santa maradona

Cie Cirque à l'échelle
résidence terminée (20 > 25 jui 2020)
Réservation

Entrée libre et gratuite pour les sorties de résidence

Photos

Santa maradona

On prend deux hommes ; Un Chilien d´un 1,77m appelé Simón et un Italien d´un 1 ,90m nommé Danilo. Pour commencer on les met dans un saladier, on ajoute des échelles en aluminium et des balles en plastique ; on mélange et on obtient la pâte de la tarte. La « confiture » de notre spécialité va être le jeu en tant qu'activité ludique, ingrédient fondamental, que l’on va étaler sur tout la pâte. Voilà. Le résultat ? Santa Maradona, un « Petit dej » qui nous réveille, le résultat et l'excuse qui nous permet de faire ressortir nos talents de footballers, de trouver des équilibres qui tombent et des déséquilibres qui restent. Bref, une vrai excuse qui nous permet d'être libre, qui met en valeur nous même en tant qu'être humain, porteur de caractéristiques, spécialités et des limites.

La compagnie 

Danilo Alvina et Simón Aravena se rencontrent entre les murs de l'Académie Fratellini en 2018. Un mélange d’acrobaties à l'échelle, de jonglerie composée, de déséquilibres deux. La manipulation d’objet et des corps donc du décor est leur langage technique. 

Après une carrière avancée en tant que boucher et 15 années de football, Danilo Alvina choisi que le changement doit être imminent. Il commence du coup à utiliser un échelle libre pour monter et descendre. Il a étudié deux années à l'école de cirque « Flic » à Turin, pour rentrer après à l'Académie Fratellini à Paris, où il a commencé à connaître le monde du clown. Il terminera ses études en 2021. Son aspiration? Devenir intéressé, pas intéressant!

Se laisser suivre par des balles a été et peut être sera sa plus grande révolution personnelle. Elles ont amené Simón Aravena en Europe et l'ont laissé faire l'école de cirque « Le Lido » (2016-2018). Après, ou plutôt maintenant, il est en formation d'apprentissage à l'Académie Fratellini jusqu'en 2021.

En résidence à La Maison des Jonglages :  20 > 25 juillet 

 

Auteurs et interprètes : Danilo Alvina et Simón Aravena