entriciélà

Cirque Ici - Johann Le Guillerm

le projet

La Maison des Jonglages, la Villa Mais d’Ici et la Ville d'Aubervilliers vous invitent à
découvrir l’univers de Johann Le Guillerm
Le chantier de l’évolution élastique est une cartographie des infinies possibilités de
mutation d’une boucle. Chaque mutation fait apparaître une nouvelle forme et donc de
nouveaux graphes, entrelacs toujours plus complexes. On peut repérer ces formes dans
la nature, l’architecture, dans les motifs des tissus africains, les galons militaires… Elles
sont présentes dans toutes les cultures.
En ce sens, elles font comme un langage universel appréhendable par tous. Johann Le
Guillerm en a fait une cartographie qu'il a proposé à des habitants de La Courneuve et
d’Aubervilliers d'explorer, à travers un parcours d’ateliers. D’abord en invitant les
habitants à imaginer leur propre boucle, puis en reproduisant ces boucles dans un
parcours urbain entre Aubervilliers et La Courneuve, enfin en demandant aux habitants
de trouver dans leur quotidien, leur environnement, des formes en corrélation avec les
signes du tableau des évolutions élastiques de Johann Le Guillerm.
L’artiste à associer ces récoltes de boucles aux signes de son tableau des évolutions
élastiques installés à l’étage de la Maison des Jonglages et met alors en évidence des
filiations inattendues…

la compagnie

Artiste issu du cirque, Johann Le Guillerm s'est formé au Centre National des Arts du Cirque, a tourné avec Archaos, la volière Dromesko, co-fondé le Cirque O, a crée sa compagnie en 1994 et un premier spectacle solo, Où ça ?, qui tournera cinq ans. Le travail de Johann Le Guillerm a été récompensé par le Grand Prix National du Cirque (1996), le Prix des Arts du Cirque SACD (2005) et le Grand Prix SACD (2017) pour l’ensemble de son travail. Après un tour du monde au cours duquel il se confronte aux déséquilibres de mondes handicapés, traumatisés et autarciques, il s’engage en 2001 dans le projet Attraction pour porter un regard à 360° sur le monde. Le projet le conduit à explorer la sculpture, l'installation, la performance, la conférence et le spectacle. Une trajectoire pluridisciplinaire qu'il appelle pratique de l'espace des points de vue.
Depuis 2011, Johann Le Guillerm est soutenu et accueilli par la Mairie de Paris en résidence de recherche au Jardin d’Agronomie Tropicale – Paris.
Récolte des boucles 
 
Vous avez remarqué d’étranges boucles dessinées entre les villes d’Aubervilliers et La Courneuve ! 

Ces boucles ont été réalisées par des habitants à partir de la recherche de l’artiste Johann Le Guillerm dans le cadre du projet Entricièlà en partenariat La Maison des Jonglages, La Ville d’Aubervilliers, La Villa Mais d’Ici à Aubervilliers, Les Allumeur.e.s, La Compagnie Méliadès, La Fabrique des Impossibles, Cirque ici - Johann.*

Pour poursuivre cette recherche, nous vous proposons de participer à une installation de l’artiste !

Nous trouvons des formes de boucles partout : Dans la nature, en ville, parterre, sur les murs ou en l’air, sur nos vêtements, dans toutes les cultures, sur toutes les architectures !

Repérez ces drôles de boucles (sauf les boucles blanches que vous allez voir en ville dessinées au sol ou sur les murs !) vous les prenez en photo, vous nous les envoyez à lepointille@cirqueici.com

Johann Le Guillerm s’intéresse à ces boucles, il a établi une sorte de carte infinie de toutes les boucles qu’il a créées à partir de torsions d’élastiques appelées des «entre-là». 

Johann Le Guillerm utilisera vos récoltes pour la réalisation d’une installation à l'automne !
Participez à la création d’une écriture universelle ! 

Quelques exemples de boucles à récolter (cf aussi le visuel) et à nous envoyer à lepointille@cirqueici.com

 
Inscriptions et renseignements
​amelie@maisondesjonglages.fr