Boutès 4.41

Compagnie Courant d’cirque
en résidence : 19 > 24 fev

Boutès 4.41 

Dès 10 ans

« Qu’y a-t-il au fond du désir de se jeter à l’eau ? Qu’y-a-t-il au fond du désir de s’immerger dans la chose qui hante ? De sauter le pas ? De se lancer à la poursuite de ce qu’on ignore ? De rompre les amarres ? De s’affranchir de toutes précautions ? De se jeter dans la gueule du loup ? de jouer à fonds perdus ? »

Toutes ces expressions traduisent cet infini désir d’inconnu qui nous habite tous. Depuis notre naissance, nous nous élançons dans l’énergie même de la vie, au risque pur de se précipiter vers un amour, un chagrin, un début d’apprentissage, une fin… inexorable ?
Boutès 4.41 interroge les motifs réels du désir de se jeter à l’eau et de leurs conséquences. C’est l’histoire de celui ou celle qui se jète à l’eau et accepte de se perdre…
Boutès 4.41 raconte le destin de deux femmes. Deux femmes qui, comme 4.41 êtres humains par seconde, quittent le confort de cette apesanteur liquide pour être projetées inéluctablement dans la vie, sans possibilités de revenir en arrière, en acceptant d’avoir fatalement commencé à mourir…

 

Cie Courant d’Cirque 

« Fondée en 2015, la compagnie valaisanne Courant d’Cirque a pour vocation de donner vie à des projets artistiques qui laissent la part belle au langage circassien. Elle rassemble différents acteurs du milieu des arts vivants autour de créations de spectacles, de projets jeunesses et de productions d’événements culturels et sociaux. »

 

Résidence à la Maison des Jonglages : du 19 au 24 fev
 

De et avec : Alice Torrent et Tania Similli
Direction artistique et mise en scène : Sarah Simili
Oeil sur la dramaturgie : Antoine Zivelonghi
Oeil sur le geste chorégraphique : Rafaele Giovannola
Oeil sur le geste circassien : Roman Müller
Conception sonore : Alice Torrent
Ingénieur sonore : Franco Mento
Conception éclairage : David Glassey
Costumes : Patty Eggerickx
Scénographie : Antoine Zivelonghi
Support visuel : Franco Mento
Direction de production et administration : Sarah Simili et David Glassey
Coproducteurs : Théâtre Les Halles
Accueils en résidence, soutien : Maison des Jonglages